Comment faire pour que mon chiot arrête de mordiller !

Ca y’est votre chiot 🐕 est arrivé à la maison, vous êtes la personne la plus heureuse au monde d’avoir ce nouveau petit compagnon au regard si attendrissant mais …

Mais il mordille !

C’est à dire qu’il mordille tout d’ailleurs ses jouets (ça c’est plutôt chouette), ses os (ça nous vas aussi !) et les pieds de table (la ça commence à être moyen !), vos mains (là ça fait mal enfaite), et vos chevilles (ça fait mal aussi, merci !)

Bon, la bonne nouvelle est que vous avez un chiot complètement normal, cela fait partie de son développement !

Ce comportement inné chez le chiot peut durer jusqu’à 6 – 8 mois environs (c’est une moyenne) Oui je vous vois venir ! Heu, me faire mordiller pendant des mois, mes mains, mes mollets et mes chevilles, voir mes meubles … Cette réponse ne pas vraiment vous convenir, j’imagine !

Je comprends, j’entends bien, heureusement il y’a des solutions. Mais avant de les évoquer, revenons avant sur le mordillage et les raisons de celui ci, il est quand même intéressant de comprendre le pourquoi.

Les chiots mordillent pour deux raisons : 

  • Pour jouer, avoir votre attention
  • Pour montrer un inconfort

Il est important de pouvoir évaluer lequel des deux cas se présente.

Lorsque le chiot mordille pour jouer ou avoir votre attention, c’est lui qui vient vers vous.

Lorsque le chiot mordille pour exprimer un inconfort cela arrive la plupart du temps dans un contexte où c’est vous qui le manipulez. Par exemple, vous le prenez dans vos bras, il est un peu contraint, ou vous lui mettez son collier ect. Là, ce n’est pas un jeu.

Pour ce qui est du mordillage dans un contexte d’inconfort pour le chiot, il est important d’apprendre à votre chiot à être manipulé en utilisant les méthodes de renforcement positives pour assouplir son seuil de tolérance. C’est une chose que vous devriez voir dès le premier cours avec votre éducateur.

Avec le chiot qui vient vers vous et qui vous mordille, on présume qu’il le fait car il veut votre attention ou car il veut jouer, se défouler !

Voila ce qu’il faut faire : 

Premièrement il est normal que cela puisse vous mettre en colère, s’il vous fait mal ou autre, c’est humain mais il va être de votre devoir d’éviter de tomber dans ce piège et de par exemple : taper sur le museau, l’attraper et le secouer par la peau du cou (un article est à venir sur ce conseil que vous pouvez parfois recevoir qui vous expliquera pourquoi cela peut être très mauvais et que non cela ne reproduit en rien le comportement de sa maman, en rien), ou bien encore lui tenir le museau, crier ect…

Il faut savoir qu’en utilisant ces méthodes de dressage coercitives, nombre de personnes rendent leurs chiot craintif ou bien agressif alors qu’à la base ils avaient un chiot tout a fait équilibré.

Donc, il est maintenant venu le temps d’apprendre à votre petit piranha ce qu’il faut mordre… Ou pas!  Il est important de donner des activités intéressantes à votre chiot, cela aidera énormément à vous rendre « moins intéressant » à mordiller!  Il a besoin de jouets motivants sur lesquels faire ses dents.

Des idées pour occuper le chiot qui mord :

  1. Une corde à tirer trempée dans du bouillon de poulet puis congelée
  2. Lui mettre un bol en plastique rempli d’eau, une pognée de croquettes et un peu de bouillon de poulet
  3. Lui donner tous ses repas dans des jouets interactifs comme un Kong voir : http://happygooddog.fr/chien-a-t-besoin-de-mastiquer/
  4. Lui acheter toute sorte d’os à mastiquer

Deuxièmement :

  • S’il ne mordille pas fort (c’est-à-dire qu’il ne met pas beaucoup de pression, que ça ne crée pas de douleur), rediriger systématiquement votre chiot vers son jouet préféré en le stimulant et en le félicitant quand il prend le jouet.
  • S’il mordille trop fort (pression trop forte, ça pince assez fort, ça fait vraiment mal! ) on lui dit « Tant pis » puis vous vous levez et faites vos activités en l’ignorant. Vous utiliserez le retrait comme punition c’est à dire soit vous vous excluez de la situation soit c’est lui  que vous excluez (vous l’isolez 30 secondes dans une pièce lumière éteinte pas plus longtemps), il est important que vous le fassiez de façon neutre sans énervement ou autre émotion. L’important et que vous soyez cohérent et que vous utilisiez ces méthodes systématiquement, c’et la répétition dans votre comportement qui est importante et qui créera la diminution du comportement chez votre compagnon.

Voilà j’espère que cela vous aura apporté un petit coup de pouce dans la relation avec votre petit requin ! 🦈🦈🦈😊

 

Audrey 🙋🏻🐶